Un Mariage Nature en Suisse

Aujourd’hui, j’ai envie de vous partager un vrai mariage. L’histoire d’Isabelle et Simon, un couple très amoureux et très attaché à la véritable signification du mariage. Ils se sont dit oui en Suisse, dans ce beau pays où la nature prend toute sa place en toute simplicité. Isabelle a accepté de partager avec nous leur mariage, l’histoire d’un mariage en Suisse, l’histoire du plus beau jour de leur vie.

wedding planner paris

Avant le grand jour, comment aviez-vous imaginé votre mariage en Suisse ?

Pour la petite histoire, Simon a fait sa demande en mariage trois ans, jour pour jour après le début de notre histoire. Nous avions tout de suite imaginé passer ce beau jour en compagnie des gens que nous aimons, familles et amis. Au début, nous n’avions pas vraiment de thème en tête. Nous voulions un mariage qui nous ressemble. Mes parents sont agriculteurs. Nous avions donc envie que ce côté-là revienne dans notre journée. Raison pour laquelle nous avons assez rapidement pensé faire le vin d’honneur dans une auberge campagnarde. Pour la soirée, nous avions envie de quelque chose de plus raffiné, d’élégant, un peu féerique, avec des tables rondes qui nous paraissaient très conviviales pour ce genre d’évènement. Notre choix s’est donc porté sur un lieu différent du vin d’honneur, un restaurant de Neuchâtel, dans la ville où Simon a grandi. Pour l’ambiance, nous voulions créer des endroits où chacun se sente bien. Nous n’avions pas envie d’un mariage qui se termine à 8h du matin autour d’un bar. Le choix du restaurant nous convenait donc parfaitement.

Comment avez-vous organisé le mariage ?

Nous voulions ne pas choisir de dates au hasard. Mais choisir un moment signifiant quelque chose pour nous. Le mariage à la mairie s’est donc déroulé une semaine avant le mariage religieux en petit comité, suivi d’un repas dans un bel hôtel hautement symbolique pour nous, puisque c’est là que Simon m’avait amenée manger avant de faire sa demande. Pour marquer le coup, ce soir-là, nous avions préparé un lâcher de lanternes. Nos témoins nous ont aussi déjà bien gâtés en nous offrant nos albums souvenirs de nos enterrements de vie de jeune fille et jeune garçon respectifs.

Le mariage religieux a, quant à lui, eu lieu le jour de nos 4 ans ensemble. Je tenais depuis toujours à me marier à l’église du petit village où j’ai grandi, comme le veut la tradition. Le mariage est pour moi l’aboutissement de mon rêve de petite fille. Simon est plutôt athée, mais nous avons réussi à bien nous préparer pour que notre cérémonie nous convienne à tous les deux. Nous avons trouvé des compromis pour vivre pleinement ce moment fort ensemble.

Comment se sont déroulés les préparatifs ?

Afin de nous préparer au mieux durant l’année qui a précédé le mariage, nous avons consulté de nombreux sites internet et magazines, nous avons tout planifié avec un agenda spécial mariage pour savoir quoi faire à quel moment. Petit à petit, nous avons réservé l’église, les salles, trouvé nos alliances (chez un bijoutier original qui pose l’empreinte de l’épouse sur l’alliance de l’époux et inversement), robes et costumes, la fleuriste, coiffeuse-maquilleuse, cherché un photographe que nous avons trouvé en la personne de Benjamin de Diesbach et duquel nous sommes extrêmement contents car il a fait de superbes photos qui nous aideront à nous remémorer notre journée, organiser les faire-part et tous les différents détails auxquels il faut penser pour le jour J. Nous nous sommes aussi rendus au salon du mariage à Lausanne pour nous donner quelques idées. Nous avions vraiment envie de faire notre maximum pour que tout soit le plus réussi possible.

wedding planner paris

Quelle décoration avez-vous mise en place ?

 Pour l’église, nous avions préparé une magnifique décoration avec beaucoup de fleurs et des rubans aux bancs.

Pour la décoration du lieu du vin d’honneur, nous avons préparé une décoration simple mais efficace, aussi bien pour l’intérieur que l’extérieur sur la terrasse. Nous avions préparé des lumignons, des décorations pour les murs, pour les banquettes de fenêtres, pour les tables où se trouvaient l’apéro, et beaucoup de fleurs partout qui se trouvaient déjà auparavant dans l’église.

Pour le dîner, nous souhaitions quelque chose d’un peu différent, une décoration qui nous ressemble à 100%. Faisant tous les deux de la musique depuis très jeunes et comme Simon enseigne le théâtre, nous avons finalement mis en place une décoration « métiers du spectacle », qui nous paraissait idéale pour nous, sans que cela soit un thème absolu pour toute la journée. Nous avons donc monté une petite scène pour quelques animations musicales de nos amis. Les tables, lors du repas, étaient nommées selon les différents métiers du spectacle (tables des metteurs en scène (pour nos parents), des éclairagistes, des musiciens, des scénographes, des costumiers, des traducteurs et pour nous la tables des artistes). Il y avait sur les tables des objets miniatures représentant ces métiers. Nous avons mis du temps à les trouver. Aussi, sur chaque table étaient disposées les noms des tables sur de cadres de peintures sur de petits chevalets, les noms des invités, des miroirs et des bougies, des paillettes et une petite décoration florale avec une orchidée. Nous avions aussi déposé le menu photophore et un appareil photo jetable sur chaque table pour que les gens puissent prendre des clichés. L’arrivée dans la salle se faisait par des escaliers tout décorés avec du lierre et des fleurs (roses, lys, orchidées) et de petites lanternes sur chaque marche qui accueillaient les gens en toute féerie. Sur tout le pourtour de la salle, nous avions mis de petites guirlandes très jolies qui illuminaient la salle de manière indirecte.

Avez-vous organisé des animations durant la journée?

  • L’arrivée en calèche. Le lieu dans lequel nous avons servi le vin d’honneur est un restaurant de campagne au sommet d’une butte. Nous avons eu la chance de pouvoir y être emmenés en calèche, cadeau de membres de notre famille dont nous étions informés. Cela a même été l’un des moments les plus forts de notre journée, puisque nous pensions, peut-être un peu naïvement, que nos hôtes nous attendraient à l’intérieur. Mais il n’en était rien. Ils étaient tous dehors et nous ont applaudi lorsque nous sommes arrivés. Ce fut un moment fort, puisque c’était le seul de la journée où nous avions devant nous tous nos invités.
  • Les photos de groupes.  Les photos de groupe dans la prairie à côté de la terrasse de l’auberge avec Benjamin notre photographe est un excellent souvenir pour nous. C’était aussi l’occasion de voir les gens les uns après les autres et aujourd’hui nous remémorer ces instants vécus en revoyant les photos.
  • Le Photomaton (Sharing box). Durant la soirée, parmi les différentes activités, il y en a deux qui nous tenaient à coeur. D’abord, nous avons loué un photomaton qui permettait aux invités d’être pris en photo. Le format des photos consistait en deux bandes de trois photos. Ils collaient la première bande dans un livre qui était à disposition et l’autre, ils pouvaient la reprendre chez eux. Cela nous permettrait de concrètement partager le souvenir de cette journée.
  • L’Arbre à doigts. Pour l’autre activité, il faut savoir que nous avions mis nos empreintes digitales sur le carton d’invitation. Et durant la soirée, nos invités pouvaient aller poser leur empreinte sur un grand dessin d’arbre. Sur le papier, il y avait le tronc et les branches en brun et les invités pouvaient poser leur doigt, qui, avec la peinture verte, devenait une feuille de l’arbre.
  • La Danse. Pour la danse de minuit, nous avons choisi un slow, mais la particularité était que sur le disque que nous avons diffusé, c’est nous deux qui jouions et chantions la chanson. Or ce disque était aussi le cadeau souvenir, avec les dragées, que recevait chaque personne présente au repas du soir !

A cela s’ajoutent les belles activités préparées par nos témoins et famille. Nous avons été gâtés par nos amis et familles avec des activités variées (petits jeux pour les mariés, chanson, discours du papa de la mariée, Powerpoint avec des photos et vidéos, etc.)

 

Pour le dîner, avez-vous opté pour un menu particulier ?

Ce fut un dîner spécial parce qu’il nous correspondait bien. Il n’était pas forcément typique de chez nous. Au début, nous avions quelques idées en tête que nous avons pu discuter avec les patrons du restaurant qui nous ont aussi fait des suggestions et nous ont bien conseillés. Nous voulions une présentation simple mais élégante, et surtout quelque chose de bon qui puisse correspondre à tous les goûts.

  • Assiette de hors-d’œuvre. Nous connaissions bien le restaurant dans lequel nous sommes allés manger, car nous y allions très souvent durant l’été pour y manger un plat que nous apprécions particulièrement : l’assiette canicule. Elle est composée de tout un ensemble de mets. On aimait beaucoup cette idée de « buffet dans l’assiette ». Nous avons alors demandé à la cuisine de proposer une variante de ce plat en tant qu’entrée. Voici de quoi elle était composée : tiramisu d’aubergines, roulade de roastbeef, cocktail de crevettes, aumônière de saumon fumé, mousse de palée du lac fumée, soupe crémeuse d’asperge en verrine.
  • Plat. Pour le plat, nous avons choisi un plat d’apparence simple et plein de saveur : la longe de veau rôtie et son jus aux herbes, les pommes Lorette et les primeurs de saison.
  • Dessert. Quant au dessert, il est le symbole des bons compromis que l’on peut trouver ! Je tenais beaucoup à avoir un vacherin glacé comme tourte de mariage. C’était pour moi le dessert traditionnel. Mais il se trouve que Simon ne les aime pas tant. Or, nous avions un jour mangé un vacherin glacé « Tourte de Linz » chez ma tante. Et c’était la solution. Nous sommes donc venus discuter avec le chef de cuisine, lui avons donné la recette que nous avions trouvée sur internet, et son savoir-faire a fait le reste. Nous avons été ravis du résultat. Par la suite, nous avons aussi servi les friandises et pralinés maison.

 

Comment avez-vous vécu cette journée?

Comme nous étions bien préparés, nous avons, dès le matin, pu pleinement profiter de notre journée. Nous nous sommes laissés porter par la journée et les activités en profitant pleinement de ces instants offerts par nos proches. Ce jour restera à jamais gravé dans notre cœur et mémoires, non seulement parce que nous nous sommes engagés l’un envers l’autre pour le restant de notre vie, mais aussi parce que nous avions autour de nous tous les gens que nous aimons le plus, ce qui est vraiment rare, d’autant que toute la famille de Simon (sauf ses parents et son frère) habitent aux Pays-Bas et étaient venus pour l’occasion. Nous avons été extrêmement touchés par tout l’investissement de nos proches et serons toujours reconnaissants de leur aide et leur présence pour l’un des plus beaux jours de notre vie.

wedding planner paris wedding planner paris
wedding planner paris wedding planner paris wedding planner paris wedding planner paris wedding planner paris
wedding planner paris wedding planner paris wedding planner pariswedding planner paris
Merci à Isabelle et Simon de nous avoir partagé leur histoire avec tant d’intérêt et d’amour. Cela vous a t-il peut-être donner envie d’organiser un mariage en Suisse ? Si c’est déjà fait, racontez-nous à votre tour votre histoire…

Vous souhaitez être accompagné dans l’organisation de vote mariage ? Découvrez les prestations de La Fabrique à Mariage et voyez comment elle peut vous accompagner dans l’organisation du plus beau jour de votre vie.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire *






Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.